Nous contacter

Un apprentissage devenu indispensable à la croissance de l’entreprise.

Ethi’Kdo, ça vous dit quelque chose ? Ça ne serait pas étonnant car le projet de Séverin a bien grandi depuis sa participation au Fantastique Programme ! 

Pour ceux qui ne connaissent pas, Ethi’Kdo avait pour objectif de créer la première carte cadeau multi enseignes qui référence les acteurs de la consommation responsable (commerce équitable, zéro déchet, made in France, réemploi solidaire, upcycling, etc.) et rassemble à la fois boutiques physiques et en ligne. Eh bien, objectif atteint ! 

Après avoir suivi l’accompagnement Social Starter des Canaux, très rapidement Séverin identifie une problématique majeure : la gestion de plusieurs acteurs impliqués dans son activité. En effet, Ethi’Kdo fonctionne en partenariat avec un certain nombre de boutiques puis voit affluer très vite beaucoup de clients (professionnels et particuliers) et, en tant que coopérative, pas mal de sociétaires. Séverin se rend compte que tout ça ne sera pas gérable avec un tableur Excel. Il a besoin d’un vrai outil de gestion. Sauf qu’en début d’activité il n’a pas vraiment les moyens d’investir et surtout, il est difficile pour lui de bien cerner ses besoins qu’il voit évoluer tout le temps. 

Ce que propose le Fantastique Programme sur toutes les questions de digitalisation et d’automatisation tombait donc à pic ! Le Fantastique Bazar étant hébergé aux Canaux, la rencontre se fait assez rapidement. Séverin décide alors de candidater au programme qui correspond à son besoin du moment. Bien que ce besoin n’était pas forcément bien formalisé, il connait la question à laquelle il doit répondre : comment gérer plusieurs bases de données avec des outils efficaces et comment devenir rapidement autonome ?

Au fur et à mesure qu’il découvre le potentiel des outils qu’on lui présente pendant l’accompagnement, émergent d’autres besoins auxquels il n’avait pas pensé. Pour cet entrepreneur, c’est une franche réussite : il maîtrise ce sur quoi il a travaillé et il est capable de s’adapter à toutes les évolutions de son activité. Lorsqu’on lui pose la question du temps qu’il estime gagner grâce à ces outils, il répond que ça va bien au-delà :

« En fait, ce n’est même pas ça la question. C’est-à-dire que je ne sais vraiment pas comment on pourrait s’organiser sans ça ! Et puis l’alternative ça serait quoi ? Un tableur Excel ? Non c’est pas possible ! »

Il précise également que le plus important pour lui, c’était de faire gagner du temps à toutes les parties prenantes. Dorénavant, les enseignes partenaires qui veulent faire partie de l’aventure ont un formulaire à remplir qui ne leur prend pas plus de 10 minutes, qui regroupe toutes les informations nécessaires et le contrat est signé grâce à une signature électronique. Tous les échanges longs sont donc évités.

Cette année et son lot d’obstacles n’ont pas vraiment impacté l’activité d’Ethi’Kdo et la croissance de l’entreprise respecte les prévisions. Cependant, l’utilisation des cartes vendues est différente. Tout d’abord, les principaux acheteurs ne sont plus les mêmes :

« Pendant le premier confinement les pros n’ont pas acheté de cartes cadeaux mais les particuliers eux, en ont acheté plus. A savoir que nos plus gros clients sont normalement les comités d’entreprises »

Et enfin, si elles sont généralement utilisées aussi bien en ligne qu’en physique, la tendance a forcément basculé d’un côté. Un des objectifs d’Ethi’Kdo étant aussi d’encourager les gens à consommer localement en choisissant parmi une sélection de boutiques près de chez eux, Séverin est un peu inquiet de voir que certaines petites boutiques ne survivront pas à l’issu de cette année… 

Quoi qu’il en soit, il sait comment adapter son activité et s’organiser au mieux pour répondre à la demande et ses tendances. Et pour lui, c’est en partie grâce au Fantastique Programme :

« Ça a vraiment été très important au lancement de l’activité. Les gens sont souvent attirés par les appels à projet où il y a une dotation financière, ce qui est intéressant évidemment, mais celui-là, il n’apparait pas de manière évidente à quel point il va être bénéfique, il faut avoir une réflexion sur son projet au-delà de gagner de l’argent… Et on ne voit pas forcément le gain d’argent que représente un gain de temps. Avec le recul, c’est un des meilleurs appels à projet que l’on ait gagné. »

Newsletter

Notre newsletter est conçue comme un espace de partage pour promouvoir la solidarité
associative. Tu y trouveras : des initiatives associatives, des bons plans
(tech’ et autre) & des articles chinés pour toi et ton projet.