Nous contacter

Grâce au Fantastique Programme, SLOWBREAK accélère…

Mathilde, co-fondatrice de Slowbreak aux côtés de Fatma, a participé au programme cet été. Le projet ? Lutter contre l’impact environnemental du tourisme en promouvant une norme de voyage plus centrée sur l’environnement et l’humain. Elles proposent alors de planifier votre week-end pour vous, en France et en train, un mode de transport peu polluant. Afin de recréer la sensation de mystère liée au voyage, elles préparent tout sans vous révéler la destination de votre périple ! 

Le projet a vu le jour au mois de janvier et Mathilde explique qu’au début, c’était très artisanale :

« On fonctionnait avec un Google form qui nous permettait de récolter les informations de base comme les lieux déjà visités ou les disponibilités du client. A l’issu de ce premier formulaire, on envoyait sur un pdf par mail différentes prestations détaillées, nécessitant ensuite une réponse de l’utilisateur pour à nouveau lui faire un retour, en fonction des nouvelles informations récoltées. Nous on voulait que ce soit plus rapide et plus simple, que la personne n’ait pas à répondre par mail plusieurs fois et donc éviter qu’elle abandonne en cours de route ». 

Cet été, elles testent leur MVP (qui doit leur permettre de récolter un maximum d’apprentissages à propos de leurs clients en un minimum d’effort), et la nécessité de digitaliser est évidente. Il fallait regrouper toutes les données à un même endroit, pouvoir les manipuler facilement et surtout gagner du temps, tout en offrant une meilleure expérience utilisateur. C’est la raison pour laquelle elles décident de faire appel au Fantastique Bazar.

Leur projet sélectionné, Mathilde et Fatma s’engagent donc dans le programme à hauteur d’une journée par semaine. L’expertise de Samuel se révèle précieuse très rapidement. Il leur montre des outils auxquels elles n’avaient pas pensé et leur apprend à les maîtriser afin qu’elles deviennent chacune parfaitement autonomes. 

Ce dernier confinement fait qu’il est encore difficile de quantifier le temps qu’elles peuvent gagner, les outils déployés étant principalement destinés à la gestion des réservations. Mais selon Mathilde, ce gain de temps s’élèverait à quasiment une journée par semaine ! Quoi qu’il en soit, elles ne se laissent pas abattre par la situation et profitent de cette nouvelle maîtrise pour adapter leur activé en mettant en place des cartes cadeaux :

« Au début, on n’avait pas prévu de lancer notre produit Carte Cadeau dans le cadre du Fantastique Programme, c’était une idée qu’on avait déjà, mais pour plus tard… Et puis finalement on a profité de Samuel pour pouvoir digitaliser notre carte et faire en sorte que les gens réservent et que ça arrive directement dans notre base de données. L’accompagnement et la formation qu’on avait reçu en amont nous ont permis d’aller très vite là-dessus ! »

Le programme terminé, elles sont maintenant en mesure de se débrouiller dans la majorité des cas. Lorsqu’elles ont besoin d’aide sur des questions plus techniques qui dépassent la simple manipulation d’une base de données, elles n’hésitent pas à faire appel à Samuel :

« Comme on essaye de faire tous nos produits en no code, on est parfois face à des situations un peu complexes qui nécessitent un coup de main. Donc on n’est pas totalement à l’aise et je pense que c’est normal, mais bien plus qu’au début ça c’est clair ! »

Newsletter

Notre newsletter est conçue comme un espace de partage pour promouvoir la solidarité
associative. Tu y trouveras : des initiatives associatives, des bons plans
(tech’ et autre) & des articles chinés pour toi et ton projet.